Que faire au jardin en Février?
5 (100%) 1 vote[s]

Nous sommes au cœur de l’hiver. Février est d’ailleurs l’un des mois les plus froids de l’année. Cependant, les jours rallongent et vous allez pouvoir vous occuper plus longtemps de votre jardin. Vérifiez d’abord si les boutures faites en janvier ont commencé à prendre. Si c’est le cas, rentrez-les pour les protéger du froid. Vous pourrez ensuite vous occuper de votre futur potager, tailler vos arbres, entretenir votre pelouse, etc. Bref, même si le jardin en février est encore en dormance, vous, vous n’allez pas vous ennuyer.

Le potager en février

En février au potager, vous serez avant tout semeur et bricoleur. Un programme plein de promesses : immédiates, pour le plaisir de créer, et différées, pour la joie de récolter les saisons à venir.

  1. En février : récoltez !

Il se peut qu’il vous reste encore quelques légumes, comme des endives, des épinards, du chou ou de la scarole. Eh bien, récoltez-les !

  1. En février : semez !

Faites du bien à vos arbres :

  • Plantez des fèves et des petits pois au pied de vos arbres, sous une bonne couche de paillage. Ce sont deux véritables engrais verts. En effet, capables de fixer l’azote atmosphérique, ils le diffusent dans le sol et l’enrichissent. Vos arbres n’en seront que plus vigoureux.
  • Toujours pour le plus grand bonheur de vos arbres, divisez vos vivaces (menthes, oreilles de lapin, framboisiers, etc.) et repiquez-les autour des troncs. Vous associez originalité et biodiversité.
  • Soyez fou, utilisez les propriétés fongicides de l’ail, des oignons et des échalotes. Plutôt que de les planter en « rang d’oignons » dans une allée de votre potager, disposez-les près de vos arbres pour les protéger des maladies.

Semez les graines de vos futurs légumes :

  • Commencez par faire le tri dans vos semences. Si vous devez en commander, faites-le suffisamment tôt, avant que les pépiniéristes ne soient en rupture de stock. Cela vous permettra de prévoir votre calendrier.
  • Au chaud à la maison, faites vos semis d’aubergines, de poivrons, de piments, de pastèques, de tomates, etc.
  • Sous serre froide ou sous châssis, semez des choux-fleurs, des épinards, des poireaux, des laitues, des brocolis, des radis, du persil… et recouvrir d’un voile d’hivernage.

Dans des clayettes, faites germer des pommes de terre.

Fin février seulement, repiquez les semis de salade réalisés en janvier. Ce peut être en pleine terre, sous serre ou en godet ou les trois à la fois.

  1. En février : construisez !

Si vous vous sentez l’âme d’un architecte en herbe, lancez-vous dans la construction d’une serre. Un peu moins ambitieux, mais tout aussi honorable, fabriquez vos châssis à l’aide de planches en bois et de couvercles vitrés. Si vous êtes juste astucieux, avec quatre bottes de paille, deux panneaux de verre et deux bouts de ficelles, vous obtiendrez de parfaits châssis d’appoint.

  1. En février : planifiez !

Si à cause du temps, qu’il a fait ou qu’il vous a manqué, en janvier vous n’avez pas dessiné le plan de votre futur potager, occupez vous-en maintenant. Pensez à bien respecter la rotation des plantations. Vous préparerez les différentes parcelles en travaillant le sol à la bêche ou à la grelinette et en leur apportant du compost.

Que faire au jardin d’ornement ?

  • C’est le moment de planter des arbres. Pour aider à l’enracinement, trempez les racines nues dans un mélange d’eau, de terreau et de glaise.
  • Sous serre chaude ou à la maison, vous ferez vos semis d’impatience et de pétunia. Vous démarrerez les bulbes de bégonias, dahlias et cannas.
  • Vous avez rentré des plantes sous serre froide pour l’hiver ? Arrosez-les le matin, jamais le soir. Pulvérisez aussi une solution de savon noir sur le feuillage, pour éviter la prolifération des pucerons qui commencent à revenir.
  • Pratiquez de grosses tailles sur les arbres et les arbustes, pour les aérer et faire entrer la lumière dans le jardin. Gardez les grosses branches pour en faire des poteaux ou des bûches, les branchages pour du bois d’allumage ou du broyat.
  • En revanche, ne taillez pas vos rosiers, même si les bourgeons atteignent déjà 1 cm. Attendez fin février et idéalement mars. C’est cependant le moment de les planter, les fumer et les traiter.
  • Aérez votre gazon avec un scarificateur, puis répandez de la cendre pour éviter que la mousse ne se développe. Ne marchez surtout pas sur votre pelouse si elle est gelée ou recouverte de neige.

S’occuper du verger

Votre verger est au repos pour l’hiver. Vous vous occuperez en préparant des boutures. Voici une technique pour réussir à coup sûr ses boutures, surtout s’il s’agit d’arbres particuliers à bouturer en petite quantité : la « bouture à l’étouffée »

  • prenez un grand bocal à large ouverture qui ferme hermétiquement (ou une bouteille en plastique que vous pourrez découper par la suite) ;
  • remplissez de terreau jusqu’à un peu moins de la moitié ;
  • humidifiez ;
  • plantez les boutures ;
  • fermez le pot et placer près d’une fenêtre.

Il vous reste encore un peu de temps et/ou de courage ? Et si vous vous lanciez dans la construction d’abris pour animaux, dont un hôtel à insectes ?