Comment cultiver les oignons ?

Les oignons sont un légume indispensable dans la cuisine: de nombreuses recettes et sauces ne pourraient être préparées sans ce dernier. C’est pourquoi il s’agit d’un légume à ne pas manquer dans un jardin potager respectable, un parterre de fleurs dédié à la culture des oignons est un véritable must. Les oignons (Allium cepa) font partie de la famille des liliacées. Ils sont apparentés à l’ail et aux asperges, c’est un légume-bulbe, que nous cultivons selon un cycle annuel.

Il existe différentes variétés d’oignons, caractérisées par différentes couleurs mais également par différents cycles de culture et par conséquent par périodes de culture différentes également. Nous avons donc la possibilité d’avoir des oignons dans le potager pratiquement toute l’année. De l’oignon doré au blanc, en passant par les célèbres oignons rouges de Tropea, les variétés d’oignons ne manquent certainement pas.

Climat et sol propices aux oignons

Le climat. Cette plante de la famille des liliacées résiste très bien au froid, à tel point qu’elle peut être plantée en automne et passer l’hiver au champ. Ce qu’il n’aime pas, ce sont les variations climatiques trop fortes. Il préfère également les zones ensoleillées.

Préparation du sol. Les sols les mieux adaptés aux oignons sont ceux qui sont aérés et peu compacts, alors qu’ils rencontrent des difficultés dans les sols argileux et asphyxiés. Étant donné que les oignons nécessitent un sol meuble et bien drainé, il est essentiel de procéder à un bon travail du sol, qui doit être effectué les mois précédant le semis. Il n’est pas essentiel de travailler en profondeur, mais il est important que la Terre ne reste pas compacte.

Compostage

L’oignon est une plante peu exigeante en termes d’éléments nutritifs et, en particulier, n’aime pas les sols récemment fertilisés et les éléments nutritifs en excès. Pour cette raison, il est bon d’éviter les fertilisations spécifiques avant la plantation, il est préférable de nourrir le sol quelques mois avant le semis et sans exagérer.

Un excellent système dans un potager mixte consiste à insérer l’oignon dans une rotation suivant un légume exigeant en substance nutritive, tel que citrouille ou courgette, afin que nos liliacées soient satisfaites de la fertilité restante du légume prédécesseur.

Comment et quand semer des oignons ?

Le semis d’oignons est une opération simple, qui peut être effectuée à différentes périodes de l’année, en fonction de la variété d’oignon choisie, mais également de différentes manières, à partir de la graine, du bulbe ou en plaçant le plant.

Semer les oignons

Il y a trois façons de planter des oignons dans le jardin : vous pouvez semer des oignons en plantant les graines directement dans le jardin, en semant toujours d’une zone à l’autre, puis en transplantant les plantules ou en plantant les bulbes dans le sol. En cas de semis dans un lit de semis, les oignons sont repiqués au bout d’un mois et demi ou deux, lorsque les plantules sont à 15 cm de hauteur.

Espacement des oignons

Les oignons sont cultivés dans rangs espacés de 25-30 cm entre eux, laissant autour 20 cm entre chaque plante. L’espace entre les rangées est important pour pouvoir désherber avec une houe, ce qui est également utile pour aérer la terre, en particulier si le sol a tendance à se compacter.

Variété et période de semis

Les oignons ont des variétés différentes avec des périodes de croissance différentes. Généralement, les oignons rouges sont précoces, les oignons blancs sont semi-précoces et les oignons dorés sont tardifs, bien que la sélection ait créé plusieurs exceptions à ces règles. Les périodes de semis sont différentes et il y a des variétés d’hiver et des variétés de printemps, il est important de ne pas faire d’erreurs car vous risquez que la plante ne fleurisse pas, ruinant la récolte.

Un oignon en pleine terreOignons d’hiver. Il existe des variétés à consommer fraîches qui doivent être semées en septembre et transplantées en novembre. Après l’hiver, elles développent un bulbe qui peut être récolté en avril ou en mai. Si vous choisissez de planter des bulbes d’oignon d’hiver, vous pouvez le faire en novembre. Généralement, les semis d’hiver se font avec des oignons dorés ou des oignons blancs.

Oignons d’été. Les variétés d’été sont semées vers la fin de l’hiver (en février dans le lit de semence, tandis que, entre mars et avril, elles sont transplantées dans le potager), en février ou en mars pour planter les bulbilles. Ils sont prêts en été et sont généralement conservés plus longtemps. Les oignons d’été peuvent être de toutes les couleurs: blanc, doré ou rouge.

Quand semer l’oignon rouge de Tropea. La variété d’oignon rouge de Tropea, aujourd’hui parmi les plus recherchées et appréciées, tant pour son goût que pour sa digestibilité, est un oignon d’été classique, à semer ensuite en février dans une serre ou à partir de mars en pleine terre.

Culture de l’oignon

La culture des oignons n’est pas difficile, une fois que le sol est bien géré et que la bonne irrigation est garantie, ce légume est en mesure de donner une grande satisfaction aux jardiniers même inexpérimentés.

Des oignons cultivés en rang

Désherber et biner le sol

Contrôle des mauvaises herbes. Le désherbage est important pour protéger les oignons des mauvaises herbes. Les plants d’oignons ne couvrent pas beaucoup le sol environnant et peuvent avoir du mal à rivaliser avec la végétation naturelle. Un bon contrôle des mauvaises herbes garantit que notre culture a les bons nutriments pour bien se développer et gonfler le bulbe.

Binage. Il est très important d’oxygéner le sol et de le maintenir meuble, le conseil est de passer au moins 3-4 fois avec la houe pendant la culture des oignons pour briser la croûte du sol, mais attention de ne pas endommager les racines.

Mulching. Ceux qui n’ont pas le temps de désherber régulièrement le sol et veulent un potager qui demande le moins de temps possible peuvent opter pour le paillage du sol. Les oignons sont particulièrement indiqués comme sixième plante pour l’utilisation gratuite de la paille, un matériau naturel et biodégradable. Le paillage permet également d’économiser les arrosages car la couverture du sol aide à retenir l’humidité.

Arrosage

Les oignons sont des légumes peu exigeants en termes d’eau; ils ne doivent être arrosés que lorsque le sol est complètement sec, en prenant soin de ne pas en abuser car les racines peu profondes de l’oignon pourrissent en cas de stagnation. Pendant l’été surtout, il est important d’éviter que le sol s’assèche et durcisse au soleil. Il faudra veiller à la bonne humidité du sol. Ni trop peu, ni pas assez.

A quoi faire attention lors de la culture des oignons

Les oignons sont des plantes horticoles résistantes, insensibles aux maladies et aux ravageurs. Ils conviennent donc parfaitement à la culture biologique. Certaines précautions générales vous permettent d’éviter la plupart des problèmes:

  • Rotation des cultures: l’oignon ne doit pas être cultivé dans des parcelles où un autre plant de liliacées a été cultivé (puis d’autres oignons, ail, poireaux, échalotes, asperges).
  • Associations: La combinaison d’oignons et de carottes, comme nous le verrons, est positive pour les deux légumes.
  • Avoir un sol léger: Il est très important de s’assurer que les oignons ont un excellent drainage de l’eau, ce qui réduit considérablement le début de la maladie.

Insectes nuisibles aux oignons

La mouche de l’oignon est l’insecte qui représente le plus grand problème pour cette culture, pour l’éloigner dans un jardin biologique, le meilleur système est l’association entre carottes et oignons. Les carottes sont en fait des répulsifs naturels pour cette mouche.

Maladies de l’oignon

Le mildiou: C’est la maladie la plus redoutée qui puisse affecter le plant d’oignon. C’est une maladie fongique que l’on reconnaît en observant que les feuilles deviennent grisâtres, puis tournent au jaune et sèchent. Dans ce cas, du cuivre doit être utilisé pour empêcher les spores d’attaquer le bulbe.

Les racines de l’oignon sont très sensibles à l’eau stagnante. Le souci typique de cette culture est la pourriture racinaire. Soyez donc prudent lors du dosage des arrosages. Paillez bien votre sol pour limiter ces problèmes.

Montée en fleur précoce

La plante d’oignon, si les conditions météorologiques sont défavorables, peut faire avoir la mauvais idée de monter en fleur trop tôt. C’est un très mauvais événement car cela ruine la récolte et il faut l’éviter. Nous vous renvoyons à l’article dédié sur les oignons qui poussent en fleur, où nous expliquons ce qui peut être fait si l’oignon fleurit trop tôt et pourquoi cela peut arriver.

Ramasser et stocker les oignons

Les oignons sont un légume qui se conserve pratiquement toute l’année, à condition de les ramasser au bon moment et de les conserver de la bonne manière. Si l’oignon germe, vous pouvez également choisir de le planter pour obtenir de l’oignon frais.

Oignon doré qui commence à germerRécolte

Les oignons seraient une plante bisannuelle, cultivée comme une plante annuelle en évitant la formation de graines. Les oignons sont récoltés avant qu’ils ne commencent à fleurir. Quand la tige se plie, il est temps de ramasser l’oignon. On peut également observer le jaunissement de la tige comme repère. La récolte doit toujours être effectuée avant le début de la floraison, développant ainsi la hampe florale.

Le bulbe d’oignon est toujours prêt à être cueilli, car il est comestible à tout moment. Pour une conservation correcte, il doit être cueilli au bon moment et pour cela, il est préférable d’attendre que la plante sèche.

Conservation de l’oignon

Si vous collectez le bulbe immature même si vous le séchez, vous obtiendrez des oignons dès la première humidité, tandis que si vous les ramassez au bon moment, les bulbes résisteront pendant toute la période de dormance et se conserveront longtemps.

Dès qu’ils sont récoltés, les oignons sont laissés à sécher au soleil pendant un ou deux jours. Ils doivent ensuite être conservés dans un endroit sombre et frais, comme l’ail. Traditionnellement, on attache les oignons les uns aux autres formant ainsi des tresses suspendues dans des endroits ventilés, tels que les porches des fermes.

La dormance, dont dépend la conservation du légume, a une durée variable: de 60 à 120 jours en fonction de la variété. Les oignons dorés durent généralement plus longtemps, tandis que les oignons rouges sont moins durables. Dans un potager domestique, il est donc conseillé d’avoir différentes variétés pour manger des oignons toute l’année.

Des oignons dorés en cajot

Planter un oignon germé

En octobre ou au printemps, un oignon peut germer, surtout s’il est soumis à un climat humide. Dans ce cas, le conseil est de le planter dans le potager ou même dans un pot, afin de produire des oignons jeunes, cueillis quand ils atteignent la taille d’un pouce, ils sont doux et tendres et se consomment frais.

Variétés d’oignon

Un bel oignon rougeL’oignon peut être blanc, rouge et jaune. Nombreuses sont les variétés et elles présentent des périodes de croissance différentes: à titre indicatif, les rouges sont précoces, les blancs semi-précieux et les jaunes tardifs. La dormance peut aussi varier entre 60 et 120 jours: les dorées durent plus longtemps tandis que les oignons rouges durent définitivement. moins.

Il existe également des variétés qui ne forment pas le bulbe et qui ne sont consommées que fraîches. Les types d’oignons peuvent également être divisés en fonction de la forme: il existe des oignons longs, des bulbes allongés ou des oignons ronds, plus sphériques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.