Récolter les melons à maturité : le guide complet

Un melon jaune canari arrivé à maturitéLe melon est l’un des fruits les plus populaires du jardin en été. Pour en profiter au mieux, il ne suffit pas de savoir comment le cultiver, il faut aussi savoir quel est le bon moment pour le cueillir. Ce n’est qu’en cueillant le melon mûr que vous obtenez un fruit sucré, juteux et parfumé. En fait les sucres sont concentrés dans le fruit pendant la dernière semaine de maturation, si vous le cueillez avant qu’il soit sans saveur.

Nous allons résumer les conseils utiles pour comprendre quand récolter le melon. Cela sera particulièrement utile à ceux qui sont nouveaux à la culture de ce légume : avec l’expérience, vous apprendrez à reconnaître à première vue quant le fruit prêt.

Comprendre quand cueillir un melon est un travail pour les cinq sens : les indices utiles sont recueillis par la vue, le toucher, l’odorat et même l’ouïe. Le goût donnera le verdict final en dégustant le fruit, mais si vous vous trompez à ce moment-là, il est trop tard pour faire marche arrière ! Personnellement, j’utilise quatre critères pour comprendre si le melon est mûr, plus un test final décisif.

4 critères pour reconnaître un melon mur :

  1. Vue : la couleur de la peau. Lorsque le melon est sur le point de mûrir, il perd sa couleur verte et devient jaune, ocre ou brun (selon la variété). Ce critère est très utile pour les melons à chair orange (comme le melon charentais). Dans les « melons d’hiver », ceux dont la peau est vert vif ou jaune vif et l’intérieur blanc ou de couleur claire, il est beaucoup plus difficile de choisir le bon moment.
  2. Odorat : le parfum. Le melon communique au nez son degré de maturité. Le parfum sucré caractéristique est intensément ressenti au moment de la récolte.
    Touchez. Il est nécessaire de prendre le melon aux extrémités (jonction et apex du fruit), en appuyant légèrement avec les doigts. Si vous sentez une légère souplesse, c’est le moment de la récolte.
  3. Audition : On peut frapper légèrement avec les doigts. Si le melon sonne vide, il n’est pas encore mûr. Il le fait parce que la pulpe est encore dure et sèche à l’intérieur.
  4. Le dernier test : lorsque nous avons finalement décidé de récolter, c’est le moment du dernier contrôle : en détachant le fruit, il faut faire attention. Si le melon est vraiment prêt, la jonction doit être bien sèche, il suffit donc de tordre légèrement le fruit pour le détacher presque tout seul, si au contraire le pédoncule est élastique et oppose trop de résistance, il est préférable d’attendre quelques jours.

La pastèque est un fruit semblable au melon. Comprendre quand ramasser une pastèque n’est pas facile et certains critères s’appliquent aux deux légumes.

Combien de temps faut-il pour qu’un melon mûrisse ?

La saison du melon commence en juin et dure pendant l’été. Le melon classique, pour être mur (en général orange à l’intérieur), prend environ 80-100 jours pour arriver à maturité. Les fruits mûrissent après plus de trois mois de semis, la récolte du fruit est progressive et dure au plus un mois.
Le melon d’hiver jaune à chair pâle, au contraire, a un cycle de culture plus long et est prêt après quatre ou cinq mois.

3 Comments

  1. flo 15/08/2019
  2. Chantal 27/08/2019
  3. Chantal 27/08/2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.