Anti pucerons maison naturel et biologique : le purin de rhubarbe

Anti pucerons maison naturel et biologique : le purin de rhubarbe
5 (100%) 1 vote[s]

Un moyen très intelligent de défendre le jardin, en évitant d’utiliser des produits chimiques toxiques pour l’environnement, est d’exploiter les propriétés contenues dans les plantes pour repousser et même tuer les insectes nuisibles. Découvrons les vertus d’une plante un peu moins connue : la rhubarbe.

Cette plante herbacée vivace a une teneur élevée en acide oxalique dans les feuilles. Cette caractéristique les rend non comestibles mais très utiles comme insectifuge. En effet, cette toxicité affecte, non seulement, l’organisme humain mais aussi et surtout les petits parasites nuisibles présents dans le jardin.

Ainsi, si nous mettons de la rhubarbe parmi les plantes de notre jardin, la boucle est bouclée, car nous pouvons défendre ces dernières avec une culture, auto-produisant gratuitement un remède qui ne pollue pas et ne tue pas.

L’action anti-pucerons

Les feuilles de nombreuses plantes contiennent de l’acide oxalique, une substance présente même dans les épinards que nous mangeons. Selon les types de végétaux, la quantité de cette substance varie. Les feuilles de la rhubarbe font partie de celles qui en possèdent le plus et leur action devient efficace après macération. La raison pour laquelle les plantes ont commencé à accumuler de l’acide oxalique dans les parties vertes au cours de leur évolution est justement pour se défendre contre les insectes : en fait, cela les rend indésirables aux différentes chenilles phytophages.

Avec le purin, nous ne faisons rien d’autre que d’utiliser une action répulsive déjà présente dans la nature, en l’exploitant à notre avantage.

Le macérat de rhubarbe est principalement utile contre les petits insectes et en particulier les pucerons. Cela semble être bénéfique aussi contre la teigne du poireau.

Il ne faut pas s’attendre à un produit à efficacité instantanée : comme de nombreux remèdes naturels, il agit lorsqu’il est utilisé de façon préventive et constante. L’agriculture biologique est composée d’un ensemble de petites précautions qui vous permettent d’avoir un environnement sain et équilibré sur le long terme.

Comment préparer le purin de rhubarbe?

La préparation du purin est vraiment très simple, il faut deux ingrédients:

  • de l’Eau. De préférence de l’eau de pluie. Si vous voulez utiliser l’eau du robinet, il est conseillé de la laisser décanter quelques heures, afin que le chlore (désinfectant volatile souvent ajouté à l’eau) puisse s’évaporer.
  • des Feuilles de rhubarbe. Le purin est préparé avec les feuilles uniquement étant donné que ce sont elles qui contiennent de l’acide oxalique, toxique pour les insectes.

Comme dosage, il convient de considérer 1 kg de feuilles par 10 litres d’eau qu’il faudra laisser tremper. Après 10 jours de macération, le traitement contre les pucerons sera prêt.

Quand les rhubarbes sont cultivées pour la consommation, leurs feuilles sont jetées. Par conséquent, non seulement le macérat est totalement gratuit mais il vous permettra de ne pas gaspiller une partie de la plante.

Décoction de rhubarbe

Comme alternative au purin, on peut aussi décider de faire une décoction. La différence entre les deux préparations est simple : le purin est fait dans de l’eau froide, tandis que la décoction utilise de la chaleur. Dans le cas de la rhubarbe, les deux méthodes ont une efficacité similaire.

Pour faire la décoction, il faut laisser les feuilles au moins 30 minutes dans de l’eau bouillante.

La décoction est plus laborieuse car elle implique de passer par cette étape de cuisson, mais elle est reste rapide à utiliser : après l’avoir faite, dès que le liquide a refroidi, vous pouvez le vaporiser sur les plantes.

Comment utiliser cet anti-pucerons ?

Le macérat de rhubarbe peut être utilisé sans aucune contre-indication, en le pulvérisant sur les plantes. Pour effectuer les traitements, il est bon d’utiliser un pulvérisateur. Même à petite échelle, une pulvérisation suffit. Pour que cela fonctionne, toutes les feuilles doivent être bien mouillées et mieux vaut le faire le soir.

Pour être efficace, il est préférable de le pulvériser assez souvent, toutes les deux ou trois semaines. Ceux, qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer, peuvent l’utiliser lorsque les insectes commencent à se voir, pour les empêcher de s’installer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.