Quelles fleurs au potager ?

On parle souvent d’association ou de compagnonnage entre légumes. Mais savez-vous qu’il est aussi bénéfique de faire cohabiter vos légumes avec des fleurs au potager ? Découvrez pourquoi et quelles fleurs ajouter dans l’article ci-dessous.

Pourquoi associer des fleurs au potager ?

Plusieurs raisons poussent à choisir de planter des fleurs au milieu des légumes :

  • Attirer les insectes polinisateurs
  • Favoriser la biodiversité
  • Lutter contre les parasites au potager
  • Ajouter des couleurs au jardin

Mais pas que ! Vous pouvez choisir des types de fleurs qui, en plus de vertus citées supra, sont comestibles. Alors pourquoi s’en priver ?

9 fleurs comestibles à associer dans votre potager :

L’amarante :

L’amarante est une plante annuelle. Ses atouts nutritionnels sont extrêmement intéressants, les graines sont riches en protéines et en fer. Ses épis colorés sont absolument somptueux et ajoutent du cachet à votre jardin potager. Vous pouvez également consommer le feuillage à la manière des épinards.

Les amarantes sont d'excellentes fleurs au potager

Les épis de couleur de l’amarante sont spectaculaires !

Compatible avec absolument tous les légumes, elle se plait énormément si vous la placez à côté de :

La bourrache :

La bourrache est une annuelle miellifère. On peut en consommer les magnifiques fleurs bleues que l’on ajoutera volontiers dans une salade. Cette plante est une vraie bénédiction au potager mais également au verger.

Les fleurs bleu de la bourrache

La bourrache produit des fleurs bleu absolument sublimes

Véritable aimant à abeilles, elle favorisera la pollinisation de vos arbres et de vos légumes. Par ailleurs, elle repousse les indésirables comme les limaces et certaines chenilles.

La capucine :

Originaire d’Amérique centrale et du sud, cette superbe fleure jaune oranger servira d’aimant à pucerons et punaises de la courge. Elle protégera donc vos cultures en détournant les nuisibles.

Ses fleurs se mangent en salade.

On la plantera à côté des courges/courgettes.

La consoude :

Au même titre que la bourrache, la consoude est une plante fantastique à ajouter dans son potager. On peut en consommer les feuilles mais en petites quantité. La consommation de consoude est à éviter chez les femmes enceintes et allaitantes.

Des fleurs de consoude

La consoude fait partie du top 3 des fleurs à associer au potager.

Au potager, c’est un répulsif contre les parasites. On l’utilisera sous forme de purin comme engrais bio riche en calcium, en potasse et en azote.

Le dahlia:

Très facile à cultiver, la dahlia attire les insectes pollinisateurs et sert de répulsif aux nématodes. Ses fleurs absolument spectaculaires apparaissent en juin jusqu’aux premières gelées d’hiver.

Une fois que l’hiver arrive, viendra le moment d’en arracher les racines. On en consomme les tubercules, bien que les plus fins gourmets ne semblent pas beaucoup l’apprécier ! Les fleurs quant à elles peuvent s’utiliser dans une salade composée.

Notons que le dahlia semble se plaire à côté de la courgette !

La lavande :

Encore une plante exceptionnelle au jardin ! La lavande est une fleur qui va attirer des tonnes d’abeilles, de bourdons et consorts. Rustique, facile à cultiver et à bouturer, elle apportera également une senteur très agréable.

Au potager, elle sera l’alliée de tous vos légumes. Au jardin d’ornement, elle protégera vos rosiers. Egalement, si vous avez des soucis de rongeurs alors plantez massivement de la lavande. Ces derniers seront repoussés.

La fleur de lavande est comestible. Avec son gout doux mais intense, elle pourra accompagner des salades composées ou bien décorer vos assiettes.

Les Pélargoniums :

Les pélargoniums sont des plantes vivaces dont la floraison dure longtemps. On les apprécie car elles offrent différentes senteurs très agréables.

Une fleur de pélargonium

Les fleurs de pélargoniums sentent vraiment très bon.

Au potager, elles vont éloigner les insectes qui s’en prennent aux poivrons et au maïs. Au jardin d’ornement, elle éloignera les parasites des rosiers.

On pourra en consommer les fleurs dans des salades composées.

L’œillet d’inde :

Avec la bourrache et la consoude, l’œillet d’inde constitue un peu le top 3 du compagnonnage de fleurs au potager. Elle constitue l’alliance parfaite avec vos plants de tomates.

Véritable répulsif à parasite, elle protégera tous vos légumes des insectes venus du sol. Elle repoussera les nématodes des pommes de terre et des fraises, ainsi que la coccinelle asiatique des haricots.

On pourra utiliser ses fleurs en tisane mais attention aux effets laxatifs ! L’œillet d’inde est indiquée pour lutter contre les troubles de la constipation.

Le souci :

Vous en avez marre des nématodes ? Et bien le souci va vous en débarrasser ! Ses racines émettent des secrétions qui détruisent les nématodes.

Le souci est compatible avec tous les légumes du potager. De plus, il apportera de très jolies touches de couleur. Fin du fin, il se multipliera et se sèmera lui-même sans que vous ayez besoin de vous en occuper.

On pourra faire sécher les pétales et les utiliser comme décoration dans vos assiettes. Les pétales sont tout à fait comestibles et ne présentent aucun danger.

Cet article se termine désormais. J’espère qu’il vous aura donné envie de planter des fleurs au milieu de votre potager. Ces associations bénéfiques pourront se combiner avec le plaisir de l’assiette alors profitez-en !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le massivement ! Rien ne pourrait plus nous faire plaisir 🙂

Quelles fleurs au potager ?
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.