Comment cultiver des asperges ?

Cultiver des asperges (Asparagus officinalis) est une chose facile quand on connait le mode d’emploi. Vertes, violettes ou blanches, elles sont un délice à table et donnent une odeur désagréable quand on va faire pipi ! C’est une plante vivace à la longévité record. Certains jardiniers conservent leurs plants pendant de nombreuses années. Découvrons tout de suite comment réussir ce légume au potager.

Ou cultiver les asperges ?

Deux ou trois plants suffisent pour une famille moyenne. Ses tiges hautes de 1,5 m et son «feuillage» vert délicat et aéré donnent du volume et une texture visuelle attrayante. Si vous désirez en cultiver plusieurs dizaines, mieux vaut aménager votre propre aspergeraie ou encore partager un carré du potager avec la rhubarbe, un autre légume vivace. La forme importe peu, pourvu que l’espace soit assez grand.

Exposition et sol

L’asperge préfère le plein soleil mais s’accommode d’une ombre légère. Plantez-la au nord de tout autre légume pour éviter qu’elle leur fasse ombrage. En raison de ses longues racines, elle pousse mieux dans un sol léger, drainé et sablonneux. N’hésitez pas à l’enrichir d’une large part de compost ou de fumier bien décomposé. Un bon drainage s’avère essentiel: si votre jardin est situé dans une dépression ou si le sol est argileux, surélevez la zone de plantation.

Une asperge blanche sort de terre

Plantation de l’asperge

On cultive l’asperge à partir de semences ou de jeunes plants en dormance appelés griffes. Les graines sont peu dispendieuses et leur taux de germination élevé: chaque sachet donne environ 100 plants. Faites-les tremper dans l’eau tiède pendant 48 heures, puis semez tôt au printemps à une profondeur de 4 cm, à l’intérieur ou en pleine terre: la germination est lente et sporadique (entre 10 et 24 jours).

À l’automne, les semis sont suffisamment gros pour être repiqués à leur emplacement définitif. Accordez-leur une pleine année de croissance avant d’effectuer une modeste première cueillette et patientez jusqu’à la quatrième année pour la vraie récolte.

La plupart des jardiniers préfèrent planter des griffes. Elles sont offertes en jardinerie, habituellement au printemps. La qualité des plants produits et une récolte plus hâtive, dès le printemps suivant la plantation, peuvent compenser leur prix plus élevé.

Planter les griffes

Creusez des trous individuels ou une tranchée (en fonction du nombre de plants dont vous disposez) de 30 cm de profondeur. Formez une petite butte de terre d’environ 10 à 12 cm de hauteur au centre et placez la griffe de façon à ce que les racines soient dirigées tout autour de la butte.

La pointe de la griffe doit se situer à plus ou moins 15 cm de profondeur. Ne comblez pas le trou ou la tranchée immédiatement: ajoutez d’abord suffisamment de terre pour recouvrir la pointe de 3 à 5 cm. Par la suite, vous comblerez graduellement le trou à mesure que les turions monteront. Dans un rang, espacez les plants de 30 à 45 cm. Laissez autant d’espace entre les rangs pour la culture en carrés et jusqu’à 75 cm pour celle en rangs.

Entretien des asperges :

Le port léger et vaporeux des asperges permet aux rayons du soleil de pénétrer jusqu’à la base des tiges, favorisant la croissance des mauvaises herbes. On doit les arracher manuellement puisque le sarclage endommage facilement les racines. Pour s’éviter la corvée, mieux vaut couvrir le sol de 8 à 10 cm de paillis. Pour plus d’efficacité, ne laissez aucun espace libre autour de chaque plant. Le compost, le fumier bien décomposé ou les feuilles déchiquetées constituent d’excellents paillis, riches en minéraux dont l’asperge est friande.

Un bouquet d'asperges vertes

Un paillis moins nutritif (aiguilles de pin, écorce de conifère, etc.) oblige à fertiliser trois fois par année – au printemps (avant la récolte), au milieu de l’été et au début de l’automne – avec un engrais biologique à libération lente plus riche en azote qu’en phosphore et en potassium. Bien que l’asperge tolère la sécheresse, elle demeure plus productive dans un sol légèrement humide: des arrosages par temps sec et chaud lui sont bénéfiques.

Pour des turions plus hâtifs, retirez le paillis à la fonte des neiges afin que le sol se réchauffe plus rapidement puis remettez-le en place une fois les turions sortis de terre; ajoutez-en si nécessaire pour maintenir la couche à l’épaisseur voulue.

Ce paillis de base suffira à protéger les asperges de zones 3 et 4 des dommages causés par le gel et le dégel durant l’hiver, surtout là où la neige est peu abondante. Pour ceux qui souhaitent cultiver des asperges de zone 5 en zone 3 ou 4, il serait sage d’appliquer à l’automne une couche additionnelle de 15 cm de paillis très léger, comme la paille.

Récolte de l’asperge

La cueillette commence au milieu du printemps et se poursuit pendant 4 à 8 semaines, jusqu’au début de l’été. La première année, ne prélevez que trois ou quatre turions pour permettre à la plante de se fortifier. Les années suivantes, récoltez ceux qui mesurent plus de 1,5 cm de diamètre et laissez pousser les autres. Rabattez les plants au sol à l’automne ou au début du printemps pour rendre les nouveaux turions plus accessibles et donner à l’aspergeraie une apparence de propreté.

Des plants d'asperge

Des plants d’asperge qui semblent s’épanouir ! Credit image Carottes asperges Landes

On récolte les turions lorsqu’ils atteignent une hauteur de 15 à 20 cm et que les bourgeons sont encore bien fermés. Pour les prélever, tenez le turion dans une main et coupez-le à environ 2 cm sous le sol avec un couteau tranchant ou un arrache-pissenlit bien aiguisé. Au moment de les consommer, cassez la base des tiges pour ne garder que la partie comestible.

Récolte d’été

Une récolte estivale est possible si vous avez beaucoup de plants. Choisissez-en un ou deux particulièrement vigoureux dont vous ne prélèverez aucun turion au printemps. Puis, au début de juillet, rabattez la plante au sol. Elle produira alors des dizaines de turions épais. Cessez la cueillette lorsqu’ils mesurent moins de 1,5 cm de diamètre. Une asperge en santé fournira une récolte estivale pendant une décennie ou plus. Au moindre signe d’essoufflement, ne prélevez que la production printanière.

Conseils de conservation

Meilleure quand elle est fraîche, l’asperge peut aussi être conservée au réfrigérateur pendant quelques semaines. Plongez la base des turions dans 3 à 5 cm d’eau froide. Après les avoir drainés, entreposez-les debout, emballés dans du plastique, dans la partie la plus froide du frigo. On peut aussi les conserver au frais sans les emballer, debout dans quelques centimètres d’eau. Blanchissez et congelez tout surplus.

Nuisibles et maladies

L’asperge est peu sensible aux attaques d’insectes et de maladies, mais la pourriture du collet peut survenir dans un sol mal drainé ou trop acide. La plante pourrit alors à la base. La meilleure solution consiste à surélever la zone de plantation et à corriger le pH du sol tous les deux ou trois ans. En outre, on peut éloigner les pucerons et les criocères (celles de l’asperge et celles à douze points) en vaporisant du savon noir dilué tous les trois jours, au besoin.

Compagnonnage de l’asperge.

Comme décrit dans notre article dédié à la rotation des cultures, le persil favorise sa vigueur et sa productivité, quant à la tomate elle repousse les criocères.

Asperge blanche suite et fin !

Vous avez désormais tout le nécessaire pour cultiver des asperges pendant de nombreuses années. D’ailleurs, savez vous qu’il n’existe pas de variété d’asperge blanche ? Pour en obtenir, il suffit de priver les turions de lumière, soit en buttant les plants avec de la terre au printemps, soit en les recouvrant d’une cloche ou d’un tunnel opaque. Cette protection doit être retirée après la récolte, car sans lumière aucune, les plants mourront.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le à vos amis jardiniers sur les réseaux sociaux ! Rien ne pourrait plus nous faire plaisir 🙂

Comment cultiver des asperges ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.