Huile blanche minérale: un insecticide biologique anti-cochenille pour le verger

L’huile blanche minérale est une huile autorisée en agriculture biologique et utile en particulier pour la défense des plantes fruitières.

C’est le remède le plus efficace contre les cochenilles et c’est pourquoi on l’utilise souvent pour libérer les citronniers et les orangers de ce parasite fréquent, que l’on trouve souvent sur les agrumes.

Découvrons plus en détail ce traitement, pour savoir comment l’appliquer correctement et quand l’utiliser dans la plantation d’agrumes ou pour d’autres arbres fruitiers.

Qu’est-ce que l’huile blanche ?

L’huile minérale blanche provient du raffinage du pétrole qui, par distillation, est débarrassé des substances les plus toxiques. Le nom « huile blanche » indique le processus de « nettoyage » auquel la substance est soumise, aboutissant à une huile minérale raffinée, utile en particulier pour libérer les plantes des cochenilles.

Même s’il est dérivé du pétrole, c’est un produit autorisé en agriculture biologique, moins nocif que de nombreux autres pesticides. Lors de l’achat d’une huile minérale pour un traitement, il est judicieux de choisir un produit d’une marque fiable et bien raffinée.

Action insecticide

L’huile minérale est un traitement insecticide biologique de recouvrement, ce qui signifie qu’elle agit sur la plante et qu’elle n’est pas absorbée par l’appareil foliaire de celle-ci.

Le principe de l’insecticide est physique et non chimique : une fois dilué dans l’eau et pulvérisé sur la plante, il crée un voile mince qui peut aussi recouvrir les insectes et leurs œufs et causer leur mort par asphyxie.

Des cochenilles qui attaquent un oranger

Cette caractéristique est le véritable point fort de l’huile minérale : elle frappe sans libérer de toxines dans l’écosystème et a donc moins d’impact sur l’environnement que les autres substances utilisées dans la protection des plantes.

Quels insectes sont affectés ?

L’huile minérale est utile pour les petits insectes, est utilisée principalement pour la cochenille et les acariens, comme l’araignée rouge.

Il est très utile d’effectuer des traitements ciblés pour prévenir les problèmes dans la saison suivante, car il affecte aussi les œufs des insectes qui hivernent sur l’écorce.

Contre la cochenille, il existe aussi des remèdes plus écologiques : le macérat de fougère, totalement non toxique et autoproduit, et le savon doux de potassium ou de Marseille. Cependant, surtout en cas de forte présence du parasite, l’huile blanche permet une excellente aide pour se débarrasser du problème.

Comment l’utiliser

L’huile minérale est utilisée diluée dans de l’eau et pulvérisée en dose généreuse sur les parties de la plante affectées, en essayant d’atteindre chaque point et ainsi libérer l’arbre des insectes. Lors de la pulvérisation de la préparation, il faut veiller à pulvériser également la partie inférieure des feuilles.

Le dosage et la dilution doivent être vérifiés sur l’emballage du produit.

Quand utiliser de l’huile blanche au verger ?

Elle est idéal pour effectuer les traitements dans les phases de plus grande mobilité des cochenilles sur la plante, puis au début du printemps et en automne. En cas de forte infestation, il est possible de faire des traitements même pendant la saison végétative, mais il est toujours préférable de les faire le soir.

Il est nécessaire d’éviter les moments les plus chauds, lorsque les pores des tissus végétaux de la plante sont ouverts et qu’il y aurait un risque de phytotoxicité.

Il est également préférable d’éviter d’effectuer des traitements lorsqu’on s’attend à ce qu’il pleuve. La pluie lessive le produit et rend son application inutile.

Sur quelles plantes l’utiliser ?

Les acariens et les cochenilles sont des parasites très communs, qui peuvent affecter un peu toutes les espèces cultivées, fruitières et ornementales. L’huile blanche peut donc être utilisée sur différents arbres fruitiers : fruits à pépins, fruits à noyau, oliviers et autres.

Les agrumes sont une famille d’arbres fruitiers particulièrement harcelés par la cochenille, c’est pourquoi dans les plantations d’agrumes, en particulier sur l’orange et le citron, on utilise souvent de l’huile blanche.

Précautions et temps de carence

L’huile minérale est un produit phytopharmaceutique et, comme tout insecticide, même si la méthode biologique le permet, il est important de lire attentivement l’étiquette et de respecter scrupuleusement les modes d’emploi prescrits, les doses recommandées et le moment de la carence.

Le temps de carence est la période qui doit s’écouler entre le traitement et la consommation du fruit. Généralement pour l’huile blanche il faut compter environ 20 jours de carence. Il est toutefois important de vérifier sur la base du produit et de la culture.

Laquelle choisir ?

Sous la rubrique huile blanche on peut trouver des huiles minérales légèrement différentes, il est important de choisir un produit fiable, bien raffiné et donc le moins toxique possible. SOLABIOL, une société française spécialisée dans les produits pour l’agriculture biologique propose un très bon produit.

Sur le marché, nous le trouvons souvent sous la dénomination « anti cochenille » en grande évidence, pour souligner son utilisation la plus importante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.