Comment faire un beau terrarium végétal ?

Les bienfaits de la nature sur notre bien-être sont indéniables. Qu’on se le dise ! Si vous manquez de place pour décorer votre chez vous de plantes d’intérieur, ou si nous n’avez pas vraiment la main verte, choisissez un terrarium végétal pour satisfaire votre envie de vert. Ce petit coin de verdure se définit comme un jardin miniature souvent auto-suffisant qui ne demande qu’à être contemplé. Vous avez envie de réaliser vous-même votre terrarium mais vous ne savez pas comment faire ? Entre le choix du contenant, la préparation et la composition du terrarium, découvrez comment faire un terrarium végétal, étape par étape. 

Choix du contenant : un terrarium personnalisé 

Par définition, un terrarium possède une enveloppe transparente, généralement en verre. Pour confectionner votre terrarium, il vous faut donc choisir le contenant qui va le caractériser. 

Terrarium ouvert ou fermé : un écosystème végétal différent

  • Si vous choisissez un terrarium ouvert, c’est-à-dire sans couvercle, vos plantes auront besoin d’un arrosage plus fréquent compte tenu de l’évaporation. 
  • Avec un terrarium fermé, l’humidité sera constante et le milieu propice au développement autonome des plantes

Terrarium végétal à poser ou à suspendre

Sans doute avez-vous déjà imaginé où installer votre terrarium. Posé sur le petit meuble de l’entrée, à la cuisine, sur votre bureau ou la table basse du salon, votre terrarium peut aussi trouver sa place en hauteur. Suspendue, cette décoration végétale apporte une touche originale et surprenante. 

Les contenants à détourner en objets décoratifs: idées DIY

Avant de vous précipiter dans un magasin pour acheter votre contenant, jetez d’abord un œil dans vos placards: un saladier, un bocal, un grand verre, une bonbonnière, un petit aquarium, une cafetière. Autant de récipients en verre, étanches et transparents qui conviendront à votre projet de jardinage et se trouveront une seconde vie.

Préparation d’un terrarium : matériel et plantation

Pour composer votre jardin miniature dans les règles de l’art, les composants et les étapes suivantes doivent être respectés. 

Les éléments indispensables pour une composition réussie

  • du gravier, de la pouzzolane, des galets, ou des billes d’argile pour la couche de drainage 
  • du terreau qui représente 2 fois la couche drainante 
  • du charbon actif pour éviter la formation de moisissures 
  • des plantes miniatures 
  • du sable de couleur, un joli caillou, un bout d’écorce, de la mousse (élèments au choix pour la touche finale) 

Les étapes de réalisation d’un jardin miniature 

Veillez à bien nettoyer votre contenant avant de superposer vos couches. Il est important d‘implanter dans un milieu sec et sans bactérie. La première couche permet de contrôler l’accumulation de l’eau. La couche de terreau, mélangée à une faible quantité de charbon actif, va recevoir les plantes que vous aurez choisies. Celles-ci auront encore près de la moitié du contenant pour se développer lentement. Après avoir creusé des trous suffisamment espacés, installez délicatement vos plantes et tassez légèrement autour. Vous pouvez jouer sur la couleur de vos strates ou ajouter quelques éléments décoratifs pour personnaliser davantage votre terrarium.

Sélection des végétaux : conseils de base 

Gardez à l’esprit que vos plantes ne devront pas grandir trop vite si vous voulez conserver votre terrarium longtemps.

Les variétés de plantes recommandées 

Dans un univers clos, les plantes tropicales, les plantes carnivores ou les fougères poussent comme dans une serre. Un climat humide et tempéré va s’y installer et la condensation donnera un arrosage naturel et constant. 

Dans un environnement ouvert, l’air circule et se renouvelle constamment. Des succulentes ou des plantes grasses comme le cactus ou l’aloé vera s’intégreront mieux dans ce milieu naturel plus sec. 

Comment associer les plantes ?

Il existe une grande variété de plantes aux couleurs et aux formes diverses. Pour vous aider dans votre sélection, concentrez vous sur des plantes aux besoins similaires. Un mélange de 3 à 5 plantes différentes en taille et en feuillage est suffisant pour créer une belle harmonie dans votre petit jardin. 

Terrarium et entretien 

Un terrarium de plantes demande peu d’entretien quand les besoins en eau et en luminosité sont compris et respectés. 

Maintenir l’humidité du coin de verdure 

Arroser votre terrarium une fois par semaine suffira à maintenir l’humidité. Dans un terrarium fermé, vous devrez parfois l’ouvrir et l’aérer pour évacuer l’excédent de buée, qui peut compromettre les qualités esthétiques et favoriser le développement de champignons. 

Exposition et importance de la lumière 

La lumière naturelle occupe un rôle important dans le bon développement des vos plantes. Cependant, le soleil direct risque de les brûler par rayonnement. Bien exposé, votre petit jardin sous verre assurera sa croissance en transformant la lumière en énergie

Vous savez maintenant comment faire un terrarium végétal. Si la forme du contenant définit l’originalité du terrarium, la réalisation demande simplement de respecter un ordre précis. La difficulté sera peut être de choisir dans la large variété de plantes à cultiver dedans. Il est très facile de composer un micro jardin unique et décoratif, sans se soucier d’un entretien constant. Confinée dans un cocon de verre, la végétation s’invite dans votre intérieur. Faîtes appel à votre créativité et offrez vous un échantillon de nature.

Commentaire(s)

  1. Valérie 31/03/2021

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.