Bulbes d’automne : comment les planter et les protéger ?

Après les longs mois d’hiver, la floraison des bulbes au printemps agit comme un baume sur le coeur des jardiniers. Malheureusement, les écureuils, campagnols et autres bêtes à poils nous volent souvent ce plaisir dès l’automne, en les déterrant, ou au printemps, en dévorant les boutons de fleurs. Pour empêcher la faune locale d’empoisonner votre expérience automnale de plantation, essayez ces quelques trucs.

Du grillage pour protéger les bulbes d’automne

Pour bloquer l’accès aux bulbes fraîchement plantés dans la plate-bande, installez d’abord un grillage métallique fin (broche à poules) au fond de l’aire de plantation, ajoutez un peu de terre, puis disposez les bulbes. Ajoutez ensuite de la terre pour bien couvrir les bulbes, placez un nouveau morceau de grillage et terminez avec un peu de terre pour camoufler le grillage. Les bulbes sont ainsi protégés des attaques d’animaux venant d’en haut ou d’en bas!

Utiliser l’odeur des humains !

L’odeur des humains agite une sonnette d’alarme dans la tête des animaux. En dispersant des cheveux (demandez-en à votre coiffeur!) ou le contenu d’un sac d’aspirateur au-dessus des bulbes fraîchement plantés, vous éloignerez les intrus. On peut répéter l’opération au printemps quand les nouvelles pousses sortent de terre.

Les narcisses : un excellent répulsif

Les bulbes de narcisses ou de jonquilles provoquent de sérieux maux de ventre à qui les ingèrent. Les animaux ne sont pas bêtes… ils les évitent! Gardez à distance les dents des prédateurs en plantant des narcisses parmi les bulbes les plus populaires auprès de la gent animale (tulipes et crocus).

Varier les couleurs

Certains oiseaux peuvent parfois se régaler avec les fleurs de crocus jaunes. Si tel est le cas, changez-les pour des crocus pourpres, dont le succès auprès des visiteurs ailés est franchement pitoyable.

Un crocus pourpre

Bien nettoyer sa plantation

Lorsque la plantation est terminée, prenez soin de ramasser les tuniques de bulbes qui traînent au sol. On évite ainsi de dévoiler à la faune locale ce que l’on vient de planter !

Rassasiez vos voleurs

Ce n’est pas infaillible mais il semble qu’en nourrissant les écureuils avec un mets surclassant les bulbes de tulipes (des cacahuètes par exemple) on réduit les pertes de bulbes de moitié. Il suffit d’installer, dans les arbres avoisinants, quelques boîtes remplies de cacahuètes ouvertes sur le dessus et le tour est joué !

Des fritillaires comme répulsifs

La plantation de quelques fritillaires à proximité des tulipes donne de bons résultats au printemps pour éloigner les animaux attirés par les boutons de fleurs. Léger pour l’odorat humain moyen, leur subtil parfum de putois fait reculer bien des écureuils.

Plantez des irréductibles

Pour ceux qui ne veulent courir aucun risque, choisissez parmi les bulbes suivants qui, à ce qu’on dit, ont fort mauvais goût!

  • Floraison printanière: Allium, Camassia, Chionodoxa, Eranthis, Fritillaria, Galanthus nivalis, Hyacinthoides hispanica, Hyacinthus, Leucojum, Muscari, Narcissus et Scilla.
  • Floraison estivale: Ornithogalum et Oxalis
  • Floraison automnale: Colchicum

De magnifiques narcisses jaunes

En plantant des narcisses avec les tulipes, on tient à distance les animaux friands de bulbes de tulipes.

De très belles tulipes rouges

Mélanger les tulipes et les narcisses pour repousser les voleurs de bulbes !

Les tulipes ne sont pas nécessaires pour créer un aménagement de bulbes réussi. Ici, la scille bleue ouvre le bal. Elle fleurit plusieurs semaines et est rejointe par Narcissus ‘Tête-à-Tête’, puis Narcissus ‘Ice Follies’.

Vous avez aimé cet article ? A vos bulbes, prêts, plantez ! Et n’oubliez pas de le partager à vos amis jardiniers pour avoir de beaux jardins pleins de couleurs.

Bulbes d’automne : comment les planter et les protéger ?
Notez cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.