Types de pelouse ou comment choisir son gazon

Lorsque l’on parle d’espèces végétales dans le jardin, on pense aux plantes, aux arbustes, aux parterres de fleurs, alors que le gazon est généralement classé simplement comme “l’herbe”. En fait, l’herbe de la pelouse n’est pas toujours la même. Il existe de nombreuses variétés différentes avec lesquelles nous pouvons obtenir un gazon bien vert.

Si nous nous retrouvons à concevoir un jardin et que nous décidons de semer une pelouse, nous devons donc choisir le type de semences en fonction de ce que nous voulons réaliser. On peut mettre une pelouse résistante à la sécheresse, praticable, particulièrement verte, fleurie ou nécessitant peu d’entretien.

Il sera donc utile de disposer d’un large aperçu des différentes pelouses et des types d’herbe qui peuvent être utilisés, de la fétuque au ray-grass, en analysant les caractéristiques les plus importantes des variétés les plus courantes dans le jardinage.

Comment choisir sa pelouse

Pour décider quelles variétés utiliser pour semer du gazon, nous devons réfléchir à différents points importants : le climat de la région dans laquelle nous nous trouvons, l’exposition au soleil de la zone qui sera utilisée comme pelouse, le type d’utilisation (gazon ornemental ou gazon praticable).

Sur la base de ces trois facteurs, nous pourrons choisir la semence à planter. Une bonne idée est de mettre un mélange contenant plusieurs types différents de gazon, qui en se diversifiant offrent de meilleures performances.

  • Le climat. La première contrainte est de choisir des plantes qui sont bien adaptées au climat dans lequel nous nous trouvons. Si nous sommes dans une région froide, nous aurons besoin d’un gazon rustique et résistant, tandis que dans les endroits chauds, il peut être intéressant d’opter pour des variétés bien enracinées et capables de tolérer la sécheresse.
  • Exposition au soleil. Si la pelouse est à l’ombre, vous devez opter pour une graine qui peut former une bonne couverture verte. Toutes les pelouses ne réagissent pas bien en l’absence de soleil toute la journée.
  • Type d’utilisation. Une pelouse purement ornementale peut être délicate, tandis qu’un jardin habité doit supporter le piétinement, surtout les pelouses où l’on fait du sport et/où les enfants jouent.
Une belle maison avec gazon à l'anglaise

Le gazon anglais est très beau mais résiste mal au piétinement.

Semences micro et macrothermes

Pour obtenir un gazon parfait, il est important choisir les semences en tenant compte du climat. On peut dire que ce critère de choix est le premier à prendre en compte si l’on veut une herbe durable et capable de passer l’hiver et l’été sans souffrir. Les semences de gazon sont divisées en deux groupes : microthermiques et macrothermiques, selon les exigences de température.

  • Microterme. Les microtermes sont définies comme des espèces de graminées de prairie qui ont une croissance active au printemps et en automne et qui sont donc adaptées à la création d’un gazon uniforme et compact même dans des climats principalement froids et humides. Par exemple, les fétuques aundinacea, festuca rubra, agrostis appartiennent au groupe des microthermes.
  • Macroterme. Les macrotermes sont définies comme des espèces adaptées aux climats chauds ou tempérés, qui ont besoin d’une température comprise entre 25 et 35 °C pour se développer. Par rapport aux premiers, elles sont plus résistantes aux champignons et aux mauvaises herbes, mais plus sensibles aux attaques des insectes. En général, elles réagissent mieux à la sécheresse. Appartiennent aux graines macrothermiques le Cydon, plus connu sous le nom de mauvaise herbe, le Paspalum, Zoysia japonica.

Types de gazon

Il existe différents types de pelouses que l’on peut mettre dans son jardin, chacune ayant ses propres caractéristiques. Différents types de semences ont été sélectionnés pour répondre à différents besoins, afin d’obtenir la pelouse souhaitée. Si nous décidons de créer une pelouse à des fins ornementales, elle doit avoir des caractéristiques spécifiques afin d’apparaître lumineuse et “délicate”, tandis que si nous voulons créer une pelouse où nous pouvons pratiquer des activités sportives ou laisser les enfants jouer, elle doit être résistante et adaptée à la marche.

Voici un aperçu général des différents types de pelouses que nous pouvons choisir de planter.

Pelouse ornementale et gazon

Le gazon ornemental ou décoratif a pour objectif principal l’aspect esthétique…il doit donc être doux et propre, d’un beau vert profond. A cet effet, je vous conseille la lecture de ces conseils pour obtenir un gazon plus vert. Pour être toujours en ordre, il faut des tontes très régulières et un système d’irrigation qui garantit un approvisionnement constant en eau.

Un gazon à l'ombre d'un bel arbre

Il faut tenir compte de différents facteurs comme l’exposition, le climat et l’utilisation que l’on veut avoir de sa pelouse.

Un facteur important pour déterminer quel type de gazon utiliser est de savoir s’il s’agit d’un espace vert purement ornemental (on pourra choisir une herbe extrêmement délicate), ou s’il faut marcher dessus et donc choisir des plantes aux racines plus fortes.

Pré anglais. Le pré anglais fait partie des gazons les plus célèbres et les plus recherchés, bien qu’il ne soit pas facile à entretenir. Il se distingue par sa couleur brillante et sa croissance épaisse et luxuriante. Lorsqu’il est bien tondu et soigné à la perfection, il ressemble à un tapis doux et moelleux, sur lequel il est agréable de marcher. Dans une pelouse anglaise, l’herbe mesure généralement 3 à 4 cm de long et nécessite des soins et un entretien pour obtenir d’excellents résultats. Du point de vue climatique, il s’agit d’un gazon qui ne convient pas aux zones sèches et très chaudes. Il est traditionnellement fabriqué avec des graines microthermiques adaptées au climat de l’Angleterre. Les variétés les plus appropriées pour obtenir un gazon anglais bien résistant sont la Festuca arundinacea et la Poa pratensis.

Gazon décoratif constitué de “mauvaises herbes”. Avec moins d’entretien, nous pouvons obtenir un manteau décoratif en “mauvaises herbes”. Grâce à son excellent enracinement, il sera beaucoup plus résistant à la chaleur et moins dépendant de l’irrigation.

Une belle pelouse décorative. Gazon ornemental très résistant, obtenu avec des essences très fortement semées et ayant un système racinaire robuste, il a ainsi une excellente résistance, s’adaptant au piétinement et à un entretien minimal.

Gazon praticable

Si l’on demande principalement au gazon ornemental de rester propre, doux et vert, le gazon praticable est plutôt celui sur lequel vous pouvez marcher sans craindre de l’abîmer. La pelouse, sur laquelle on peut marcher, est celle qui est la plus utilisée dans les jardins des maisons, surtout s’il y a des enfants.

Pour être résistant, ce type de gazon doit nécessairement avoir un système racinaire solide. L’herbe utilisée est résistante au stress, non seulement au piétinement mais aussi aux changements de température. Pour obtenir ce gazon, il est conseillé d’utiliser un mélange de Lolium et de Poa pratensis vivaces avec de petits pourcentages de Festuca rubra.

Un beau gazon bien vert

Pelouses à faible entretien

Vous n’avez pas toujours la possibilité de vous occuper du jardin avec régularité: souvent vous n’avez pas le temps de passer la tondeuse, faire l’entretien et de l’arrosage ?Concernant l’arrosage alors il peut y avoir des problèmes de manque d’eau. Si nous savons que nous sommes dans cette situation, nous devrons choisir une graine qui garantira un gazon facile à entretenir.

Les types de pelouses à faible entretien sont ceux qui nécessitent peu de soins, ont une bonne stabilité et une bonne résistance aux chocs.. En outre, ils résistent bien à la sécheresse et donc pas besoin d’irrigation fréquente. Le choix des semences doit pouvoir s’adapter à diverses expositions et la croissance doit de préférence être lente.

Pour créer des pelouses à faible entretien en général, il est conseillé d’opter pour un mélange de graines composé de 80% de Festuca Arundinacea, 10% de Poa Pratese et 10% de Ryegrass.

Gazon rustique

Le gazon rustique sacrifie son aspect esthétique et est moins uniforme et doux, mais, en contrepartie, il est extrêmement fort, nécessite peu de soins et convient à ceux qui ont très peu de temps. De plus, il ne permet pas aux mauvaises herbes de proliférer et de l’endommager. Il conserve la fertilité du sol et contrecarre les effets délétères de la pluie.

Il peut être la solution idéale pour couvrir les terrains en pente, où ses racines solides aident également à éviter l’érosion. Idéal pour le jeu des enfants, il peut être réalisé avec les variétés suivantes : laliun vivace, fétuque rubra, poa pratensis.

Pelouse à l’ombre

Même en exposition côté nord près de la maison ou sous les arbres, là où il n’y a pas de lumière, vous pouvez obtenir une belle pelouse, solide et résistante. La pelouse à l’ombre est celle que l’on trouve aussi à l’intérieur d’un jardin boisé. On la retrouve souvent dans les jardins de copropriété.

Nous choisirons donc des semences d’espèces qui vivent bien même avec peu d’exposition au soleil, les plus adaptées pour obtenir une bonne pelouse à l’ombre sont les fétuque rubra, longifolia et festuca arundinacea.

Pelouse en fleurs

Belle à voir et facile à cultiver, la pelouse en fleurs nécessite peu d’eau et peu d’entretien. Ces pelouses sont obtenues en combinant différentes herbes, l’effet est moins soigné que d’autres tapis de gazon uniforme. Elle est davantage inspiré par une pelouse de campagne.

Une pelouse avec des fleurs

Le gazon fleuri sera apprécié par tous les acteurs de la biodiversité

Véritable allié de l’environnement, elle fournit les plantes utiles pour la biodiversité. Pour l’obtenir, il est conseillé d’utiliser mélange de semences de plantes annuelles et vivaces afin d’obtenir un mélange riche et varié. Parmi les meilleures herbes à inclure dans ce mélange, on trouve le ray-grass anglais et le Poa pratensis.

Les différentes variétés d’herbe

Les espèces d’herbe que nous trouvons dans le gazon mériteraient d’être étudiées en profondeur dans un article séparé. En entrant dans les caractéristiques spécifiques de chaque espèce, nous résumons ici quelques aspects particuliers pour les graines de gazon les plus courantes, qui sont celles qui entrent généralement dans la composition des mélanges à semer.

  • Fétuque. C’est une herbe résistante qui pousse et se propage facilement, mais qui ne nécessite pas d’être coupée fréquemment. Elle s’adapte aussi très bien aux régions où le climat est plus chaud et le sol aride. Les variétés les plus utilisées sont la Festuca Arundinacea, une herbe qui s’adapte à différents types de sol et permet une texture plus grossière, et la Festuca Rubra, qui donne vie à de fines touffes d’herbe et permet un manteau uniforme et compact.
  • Agrostide. Cette variété d’herbe comprend plus de 120 espèces qui favorisent un sol fertile, mou et humide, riche en matière organique. L’agrostide s’adapte bien aux zones fraîches, produit une pelouse compacte et dense et ne nécessite pas de tontes fréquentes, mais n’est pas très résistante au piétinement.
  • Le ray-grass anglais. Également connu sous le nom de Lolium Perenne, il a une croissance rapide et une bonne résistance, mais nécessite un entretien et une coupe fréquents. Cette variété d’herbe s’adapte facilement à tous les types de sol et comme elle a tendance à étouffer les autres espèces, elle est généralement proposée en mélange avec d’autres graines.
  • Poa pratense. Cette variété d’herbe a une bonne résistance au piétinement et s’adapte à différents types de terrain, mais préfère les expositions ensoleillées. La variété peut également supporter des coupes très basses, jusqu’à 2 cm, et ne nécessite pas beaucoup d’entretien.

Gazon en rouleau : la mauvaise idée

Parfois, pour créer la pelouse souhaitée, vous optez pour la mise en place de rouleaux de gazon. Ils vous permettent d’obtenir une pelouse parfaite avec plus de facilité car elle est prête à l’emploi. Il suffit de la dérouler sur le sol déjà préparé et de la compacter pour qu’elle devienne luxuriante.

Il y a plusieurs raisons de l’éviter : premièrement son coût. Deuxièmement, le succès est loin d’être garanti et si certaines zones ne s’enracinent pas, vous vous retrouverez avec les zones jaunes au milieu de la pelouse.

Mais outre les frais et le risque d’échec, si nous vous invitons à éviter le gazon en rouleau c’est pour des raisons écologiques. Ceux qui fabriquent les rouleaux les conservent en utilisant presque toujours toutes sortes de produits chimiques, afin de les entretenir à peu de frais et en y consacrant peu de temps. De plus, le transport est exigeant et donc peu durable. Semer la pelouse demande un peu de patience avant que les semis ne colonisent la zone, mais cela vaut la peine d’attendre un peu plutôt que d’utiliser des rouleaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.